Test du Samsung Galaxy S3

Dès la sortie du Samsung Galaxy S3, j’ai pu avoir ce Smartphone en main afin de vérifier qu’il est bien réalisé pour les humains. Un test de plus de deux semaines, qui m’a permis de m’habituer au téléphone, prendre en main toutes les caractéristiques de celui-ci et même de découvrir l’Easter Egg.

Passage en revu d’un poids lourd parmi les monstres.

Caractéristiques :

  • Android 4.0.4 avec surcouche TouchWiz
  • Ecran tactile Super AMOLED HD de 4,8″ (1280×720)
  • Processeur Quad Core 1,4Ghz
  • APN de 8 Mégapixels avec un capteur rétroéclairé
  • Caméra Visio HD de 1,9 Mégapixels
  • HSPA+
  • WiFi n, WiFi Direct, DNLA, Bluetooth 4.0+EDR
  • Port MHL (sortie HDMI), GPS + GLONASS, NFC, Accéléromètre, Gyroscope, Boussole, Capteur de luminosité et de proximité
  • 16Go, 32Go ou 64Go (pour bien plus tard)
  • Port mémoire MicroSD
  • Boîtier plastique avec technologie HyperGlass
  • Coloris Bleu ou Blanc (d’autres coloris plus tard)
  • 8,6mm d’épaisseur dans une taille de 136,6×70,6mm
  • 133g
  • Batterie de 2100mAh

Ergonomie et design :

A première vue le Smartphone est léger, fin, mais malheureusement trop ‘plastique’. Encore une fois Samsung ne déroge pas à la règle de faire un device quasiment tout plastique. C’est d’ailleurs ce qui permet d’avoir un poids aussi  faible, 133g. Malheureusement cela donne l’impression ‘cheap’ contrairement à un iPhone lesté et bientôt en Liquid Metal. J’ai bien dit quasiment, puisque le S3 est équipé de trois couches de polycarbonates purs qui permettent une meilleure résistance et une durée de vie plus longue. Généralement c’est la batterie qui fait défaut, surtout que dans ce cas il faut alimenter un écran de grande taille, mais non. La batterie 2100mAh n’impacte pas tant que ça.

Au niveau des mensurations, 136,6×70,6×8,6mm. Taille ‘presque’ impressionnante dû à l’écran 4,8’, mais grâce à la finesse du téléphone, on ne le sent quasiment pas en poche. Pour comparaison, l’épaisseur du S3 est la même que celle du S2 et que celle du iPhone 4 à écran non comparable.

Toujours d’un point de vue ergonomie, comme son prédécesseur, le S3 possède deux touches sensitives situées sous l’écran. Pratique, mais il m’est arrivé à plusieurs reprises d’appuyer dessus et de quitter l’application en cours. Le bouton central est petit, il s’agit de bien viser. Le S3 propose, en haut gauche de l’écran, une LED de notifications qui  clignote lors de la réception de nouvelles notifications et change de couleur selon qu’il s’agit de la réception d’un SMS ou d’un email.

Pour en finir avec le design, on retrouve presque des traits féminins dans ce téléphone, des courbes rondes, une douceur incroyable de l’écran et surtout de la finesse. On le manipule très facilement entre les mains, il n’est pas trop grand et ne risque pas d’être trop petit. Samsung a fait un très bel effort de design depuis le S2 et c’est pourquoi j’ai une très bonne première impression qui persiste encore aujourd’hui.

Ecran :

Habitué à utiliser un Galaxy S2, je voulais découvrir l’utilisation quotidienne de quelque chose de plus grand, sans abuser avec un Galaxy Note. La première prise en main a été bonne. L’écran imposant de 4,8’ en ferait rougir plus d’un.

N’ayons pas peur des mots, cet écran capacitif Super AMOLED HD de 16 millions de couleurs avec une résolution de 1280x720pixles et légèrement convexe est magnifique. Cette technologie Super AMOLED développé par Samsung bénéficie d’une résolution HD et d’angles de visions plus large. Le simple allumage du téléphone laisse éclater de la couleur, de la lumière et de la netteté. Chaque application prend un tout nouveau sens et à présent, on se sent presque obligé d’acheter la version HD des jeux pour en profiter un max.

Dans un tout autre registre, l’écran est incroyablement doux, ce qui rend le confort et l’expérience d’utilisation très intéressante. De plus, il est résistant avec son verre Gorilla Glass 2 qui permet de jouer à Fruit Ninja avec un couteau !

L’écran de ce Galaxy S3 est tout simplement l’atout majeur le plus visible et le plus percutant.

Interface et navigation :

Le Galaxy S3 intègre Android Ice Cream Sandwich et la nouvelle interface TouchWiz. Samsung profite d’ailleurs des capacités d’ICS pour peaufiner ses applications perso, c.-à-d. : Music Hub, Game Hub, etc.

Ce téléphone conserve bien deux touches tactiles, un bouton central, un d’allumage et une bascule pour le son. L’appui sur le bouton central permet de tout quitter et un appui long permet d’afficher le gestionnaire d’applications.

Coté navigation, ce téléphone est une perle. Samsung permet d’activer des mouvements qui sont une extension de l’utilisation du doigt. Prenons quelques exemples : sonnerie coupée quand la face du téléphone est contre table, il vibre si lors de la reprise on a un message. Appel direct lors de l’écriture d’un message en portant le téléphone à l’oreille. Plus besoin de décrocher, il suffit d’approcher le téléphone de l’oreille lors d’un appel. On retrouve aussi toutes les applications, comme lors du visionnage d’une photo, en mettant deux doigts sur l’écran et en se déplaçant dans l’air, on se déplace sur la photo. Pour effectuer une copie d’écran, il suffit de balayer l’écran de gauche à droite ou inversement. On peut revenir au début d’une page ou d’une liste en tapotant deux fois sur le haut du S3.

Ce téléphone est orienté social, on partage et on récupère très facilement des informations des réseaux sociaux. Notons l’arrivée de Social Tag et de Buddy Photo Share qui permet d’identifier une personne sur une photo et la partager.

Enfin la dernière grosse nouveauté mise en avant dans les publicités, la veille intelligente. Grâce à un capteur en façade, le téléphone maintient l’éclairage actif tant que vos yeux sont rivés sur l’écran. Pratique !

En termes de navigation, le résultat est très fluide. Pendant le test, je n’ai eu aucun ralentissement et aucune coupure. Le Quad Core assure un multitâche sans faille capable de décoder sans problème le 1080p. Il se place en tête des Benchmarks avec une longueur d’avance dans le traitement graphique et la puissance de calculs.

Multimédia :

En adéquation avec le processeur hors norme, le S3 est équipé d’une APN 8 mégapixels rétro éclairé d’une qualité et d’une rapidité irréprochable. On regrette une touche rapide pour y accéder. Mais l’application autour de l’APN rattrape ce léger retard.

L’interface est agréable, elle intègre une panoplie de fonctions : détection des yeux ouverts, HDR, panorama, rafale (20 photos), macro, etc. Le mode vidéo est pas mal, petit bémol quant à l’utilisation du zoom (quelques bruits sur l’image), mais une fonction pour prendre des photos en direct est disponible.

Samsung ne déroge pas à la règle et intègre un lecteur vidéo de qualité. Support des sous titres, décodage de nombreux formats vidéo en natif, du 1080p fluide et la fonction Pop-up Play qui permet de regarder une vidéo dans un petit écran tout en consultant ses messages ou ce que vous voulez. On regrette seulement que la fenêtre ne soit pas redimensionnable. Un très gros plus tout de même.

Concernant le son, aucun problème, mais rien d’extraordinaire. Il en est de même pour le lecteur audio qui n’apporte rien de plus. Mieux vaut rapidement installer un bon Spotify.

Le transfert de contenu tel que la vidéo, le son, les jeux vidéo peuvent se faire par plusieurs moyens. Soit le mode DLNA (avec AllShare), soit raccorder le Smartphone  via un cordon micro USB. On note quand même l’absence d’une sortie HDMI.

Connectivité :

Plein de nouvelles technologies dans ce Smartphone pour le public français avec notamment l’apparition de NFC (Near Field Communication) qui vous permettra d’utiliser l’application de transfert de données sans contact S-Beam, mais aussi de payer sans contact avec les bornes qui vont bien.

Toujours  et encore le GPS avec une puce A-GPS, une boussole numérique, etc. Le Wifi Direct qui vous permettra de partager votre connexion avec d’autres devices et le Bluetooth 4.0

Autonomie :

Le Galaxy S3 intègre une batterie 2100mAh, ce qui lui permet une utilisation correcte, bien meilleure que le S2. Le S3 se montre endurant en offrant 1 journée et demi voir 2 avec le 3G actif et tout ce qui est possible. Pas de déception de ce côté.

Conclusion :

Le Samsung Galaxy S3 est un téléphone complet. Equipé des dernières technologies à la mode et en assurant de très bonne performance dans celles de base. L’écran est tout simplement magnifique, le rendu est parfait, la prise en main est bonne. Samsung se pare d’un Smartphone tout équipé qui  se place en tête de ligne. De quoi prendre une bonne avance face au HTC One X et à l’iPhone. Le S2 s’était vendu par carton entier, je souhaite la même chose au S3. N’hésitez pas !

Points forts :

  • Finition magnifique
  • Grand écran lumineux
  • Bonne batterie
  • Très bon rendu photo
  • Indice DAS très faible
  • Réactivité et intuitivité de l’interface

Points faibles :

  • Trop de plastique
  • Adaptation à la taille de l’écran
  • Appui accidentels sur les touches tactiles

 Notes:

17/20


Crédits photo

A propos Nawyl

Éditeur du Nawylblog, un blog qui parle de gadgets et des nouvelles technologie. Alexandre Camanini est fraîchement diplômé d'une école d'ingénieur, mais surtout passionné par le high-tech. Retrouvez le Nawylblog sur Facebook et Twitter. Retrouvez moi sur Google Plus. À propos »
Posté dans Téléphonie, Test et tagué , , , , , . Ajouter au favoris permalien.
  • Celian

    Alex, tu mets du vernis ?

    • Ça me donne un bon genre non?
      (sinon il y a le crédit photo pour le remerciement)